jeudi 15 mai 2014

Lubrification et optimisation des chaînes de vélo

Salut à tous,

J’aborde un sujet qui m’a pas mal occupé ces derniers temps : le traitement et rendement des chaines de vélo ! J’avais déjà tenté une approche en 2013 mais cette dernière avait été rapide et incomplète sur les meilleurs lubrifiants et procédé de nettoyage.

Ma selection: wd40, Finish Line, Squirt Lube, poudre PTFE +Molybdène

 J’ai décidé de ré aborder le sujet complètement en poussant la méthodologie au maximum comme le propose le site Friction Fact. En tombant en parallèle sur un nouveau test réalisé avec Vélonews sur les meilleurs lubrifiant du marché, j’ai vraiment eu envie de valider leurs résultats en condition réelle et non sur banc de mesure. Économiser presque 4 watts à 250 w en nettoyant et lubrifiant au mieux sa chaîne, cela vaut le coup de passer un peu de temps!  
Premier point important d’après Friction Fact: le nettoyage. En effet et même si on pense avoir tout enlevé en frottant sa chaîne avec la meilleure brosse et dissolvant du marché, on est encore loin du compte. Pour s’en convaincre il suffit d’utiliser une machine à ultrason. J’ai donc reçu un modèle de chez Selectronic et commandé un produit spécial mécanique pour le dégraissage ultrason.

La machine en action ! 

 La machine doit posséder une résistance chauffante permettant de maintenir le produit de nettoyage vers 50 degrés pendant la durée du traitement. Le résultat est spectaculaire : en 10 min de traitement,  la chaîne ressort comme neuve, brillante comme de l’argent. Par contre le liquide transparent au départ est devenu bien noir pourtant avec une chaîne soit disant propre !

Chaîne après traitement: quelle est la neuve ?

 Il reste donc des résidus entre les maillons et ces derniers peuvent augmenter la friction de 1 watt à 250w d’après Friction Fact !
Pour m’en convaincre j’ai réalisé un premier test avec SRM, Powertap et mon home trainer à rouleaux. J’ai déjà testé une chaîne pas nettoyée depuis 500 km qui avait été lubrifié avec du Finish Line au téflon (un des meilleur actuel), puis testée dégraissée à la brosse + dissolvant et enfin testée dégraissée avec la machine ultrason. Les watts sont mesurés en doublons et donc le Powertap permet de voir les pertes par friction entre le moyeu et le pédalier SRM. J’ai réalisé plusieurs intervalles de 4 min @240 w dont voici le résumé sur le tableau ci-dessous.


On voit clairement que le rendement est moins bon dégraissée qu’avec le lubrifiant même sali de 500 km, mais peut être amélioré de presque 1 watt en dégraissant par ultrason ! C’est de plus un jeu d’enfant et tellement pratique de mettre sa chaîne à traiter (utilisation d’attache rapide obligatoire)  pendant que l’on fait autre chose. La chaîne est ensuite rincée à l’eau et sécher pour recevoir le nouveau lubrifiant.

Mon premier choix de lubrifiant c’est porté sur de la paraffine alimentaire. Un des meilleurs d’après les tests ! La chaîne est chauffée à 70 degrés pour faciliter le passage dans les maillons puis plongée dans la paraffine chaude !

Préchauffage chaîne avant traitement...

 Après égouttement et refroidissement, il faut roder la chaîne 20 min afin d’éliminer l’excédent de paraffine. Je préfère ne pas m’étendre sur ce premier test. Cela a été une catastrophe…l’excédent de paraffine s’évacue en petits  copeaux qui viennent se mettre partout sur le vélo.Il y en a plein la cassette, dérailleurs, pédalier, une horreur…de plus le test de rendement n’a pas du tout marché…la chaîne ainsi traitée perdait 3 watts à 250 watts sur une chaîne complètement dégraissée…Je l’ai peut être pas assez rodée…mais bon,  même si on devait gagner un peu par rapport à une lubrification classique, c’est bien trop lourd comme préparation !

Le dernier test de vélonews a révélé un nouveau challenger encore meilleur que la paraffine : le Squirt Lube. Un mélange de cire justement à base de paraffine liquide. J’ai donc commandé un flacon et je l’ai opposé au WD40, Finish Line Téflon et un autre traitement de la chaîne, que je vais garder mystérieux pour le moment, additionné à du Squirt Lube. 

Les tests 2014 Friction Fact.

3 journées de tests et 6h d’essai à répéter des intervalles de 4 min à 240 w ont été nécessaire pour valider les données. Les chaines étaient toutes identiques (dura ace 7900) et ont été préparées à l’avance puis montées/démontées plusieurs fois pour valider que les mesures/ écarts étaient répétables et pour faire une moyenne. Car quand on joue au watt prêt, surtout avec la précision de chaque capteur, il faut multiplier les mesures! Pour chaque nouvelle journée d’essais, les chaines avaient été nettoyée, inversée afin que chacune ne reçoivent jamais le même traitement.  Une autre façon de vérifier en parallèle le gain de rendement par watts a été la vitesse résultante atteinte sur le rouleau. Les pneus étaient toujours à température après 20 min minimum d’échauffement, déjà usés des rouleaux et le poids d’ensemble (donc pression des pneus) contrôlée avec une pesée de ma part tous les changements de chaines. On pourra toujours critiquer la méthode en complément du Powertap mais on pouvait déjà avoir une première indication sur l’amélioration de vitesse résultante de 0.3 km/h entre Finish Line et Squirt Lube par exemple pour 240 w SRM.

Rendement sur la vitesse


Pour en revenir aux Watts, les résultats sont assez parlants et plutôt cohérent avec Friction Facts. Comme en 2013, je mesure plus de 2 watts entre du WD40 et un bon lubrifiant comme le Finish Line (ou gold chain lub en 2013). Autant dire qu’on ne lubrifie pas grand-chose avec du WD 40 ! La bonne surprise vient du Squirt lube, annoncé comme le plus performant actuel et je confirme ! On gagne encore 1.5 watts sur le Finish Line. En couplant les 2 tests Friction Fact de 2013 et 2014, on pouvait estimer à 1 watt entre ces 2 produits, moi je trouve 1.5 w !

Compilation de plus de 60 IT de 4 min@240w...( 3 jours de pluie dehors bien exploités sur HT!)

 Il est annoncé comme très résistant à l’eau et tenant très longtemps ses propriétés sans s’encrasser. Je n’ai pas encore le recul pour le prouver mais ça sera fait après des tests terrains plus poussés. En effet je ne compte pas en resté là. Maintenant que j’ai identifié le top, je voudrais tester tout cela sur le terrain en comparant, comme pour les pneus,  des chaines préparées sur ma montée référence du Salbert et voir donc si à 250 watts on améliore le chrono juste en changeant de chaîne. Le Powertap semble indiquer une baisse de la friction donc une économie de watts grâce à des frottements mécaniques diminués. Pour ceux qui ont suivi le tableau il reste un dernier test appelé Squirt Lube +. Ce dernier a été encore meilleur ! C’est une préparation perso d’une chaîne où j’ai injecté par ultrason un mélange à moi dans les maillons puis passé du Squirt Lube dessus. Si les tests terrains le confirment en plus du résultat par Powertap, je proposerai peut être ce traitement spécial. On arriverait donc à 5.5 watts de gain entre les extrêmes ou plus de 2 %. On peut rajouter encore un watt si les produits ont été appliqués sur une chaîne totalement propre grâce aux ultrasons! A suivre…

27 commentaires:

  1. Cela veut dire que tu mélanges ton produit dans le bain ultrason et qu'il imprègne la chaîne ?
    Personnellement, j'adore tous tes tests. Félicitations pour ce travail de passionné qui nécessite beaucoup d'heures.

    RépondreSupprimer
  2. Merci, oui j'applique un mélange sensé imprégner la chaine comme le suggère le site Friction Fact...j'attends les tests terrain pour me prononcer de façon définitive sur l’efficacité de cette méthode par rapport à du traditionnel!

    RépondreSupprimer
  3. Très intéressant le nettoyage de la chaine par ultrason. Juste une question : quelle machine avez-vous acheté et avec le test, conseilleriez-vous celle-ci ou une autre ? Je pose la question car sur la photo du blog il semble que ce soit le modèle 2000ml / 160w alors que lien hypertexte renvoie sur le modèle 2500ml / 170W.
    Sportivement,
    Antoine

    RépondreSupprimer
  4. En effet le lien n'est celui de ma machine, j'ai bien le modèle en dessous. Largement suffisant. Il faut une petite résistance pour maintenir le liquide de nettoyage spécial ultrason vers 50 °C. On peut prendre plus petit aussi du moment qu'on puisse chauffer vers 50 C.

    RépondreSupprimer
  5. Je rajoute que l'on peut prendre différentes frequence d'ultrasons. Ceux à 35 kHz semblent les plus efficaces sur les graisses tenaces

    RépondreSupprimer
  6. Je rajoute que l'on peut prendre différentes frequence d'ultrasons. Ceux à 35 kHz semblent les plus efficaces sur les graisses tenaces

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, la graisse Itex avez vous essayer? Merci

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Non je connais pas...a priori il y a un dérivé de paraffine dedans...il faut surtout voir la vitesse de salissure avec ce genre de produit pas forcement fait pour les conditions extérieures du vélo....mais vous avez essayé?

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, je l'utilise depuis peu, pas assez de recul pour en tirer des conclusions, on l'applique très bien la pulvérisant dans un chiffon dans lequel on fait passer la chaine ce qui a pour effet de nettoyer celle ci par contact et de la graisser en même temps. Je renouvelle l'opération après chaque sortie.la chaine est comme neuve après 1500kms. A confirmer dans le temps. En ce qui concerne la composition il est question de savon complexe mais la pas de nouveauté car celui ci rentre dans la fabrication de toutes les graisses, ce qui importe c'est sa nature ( lithium, calcium, aluminium...). Il faut retenir que ce sont les graisses dont le savon est composé de lithium complexe qui retiennent le moins l'eau et par la même occasion la poussière mais qui sont les moins adhésives, mais la pas d'info sur la fiche technique.Ouf, tout un programme!
    Je vous tiens au courant quand j'aurai un peu plus de recul
    En tout cas merci et bravo pour votre site que je découvre.

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour le retour, je pense qu'il serait intéressant de pulvériser dans les maillons du produit. Quand on utilise les autres produits, il est bien préciser d'en mettre sur l'envers de la chaine et faire tourner celle-ci. J'utilise un pinceau pour cela. La friction entre les maillons est plus importante que l’extérieur de la chaîne dans le rendement, enfin c'est mon avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d' accord pour ce qui est de la friction entre les maillons.
      Avant de faire l'essai de ce produit j'obtenais un très bon résultat avec Squirt Lube ce qui valide votre phénoménal travail de recherche sur les graisses. Encore merci beaucoup

      Supprimer
  11. Bonjour,

    Quelqu'un a t il essayé sur un vtt ?

    RépondreSupprimer
  12. c'est un produit qui vient du VTT, encore plus efficace car la chaîne se salit bien moins vite qu'avec un lubrifiant classique..

    RépondreSupprimer
  13. Un nouveau lubrifiant Muc Off, le Hydrodynamic, annoncé comme le plus performant, à tester.... il devait sortir sous le nom du C4 mais finalement c'est le Hydrodynamic, à moins que ce soit encore une autre nouveauté à venir

    RépondreSupprimer
  14. Bien vue! un flacon de 50 ml prévu en test d'ici quelques choses ! :-)

    RépondreSupprimer
  15. Superbe test et gros boulot! Merci de partager tout cela!
    Avais-tu fais un post sur ton mélange secret ;-) ?
    Bravo pour ce gros travail!
    Gary

    RépondreSupprimer
  16. Merci ! le mélange secret ne tenait pas dans le temps son rendement. Le mélange squirt + PTFE+ molybène devenait pateux extremement vite. En conditions route ( donc poussières), l'avantage ne tenait pas longtemps ...

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,
    Utilisez vous aussi le nettoyage ultrason pour les dérailleurs?
    Car étant Vttiste cela me permettrait de gagner énormément de temps au nettoyage et surtout de l'efficacité.
    Sportivement,
    Alexandre

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, non jamais essayé...pas de raison ça doit fonctionner !

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Alban,
    Merci pour ce test qui est très intéressant.
    Je suis sur le point de m'acheter un nettoyeur à ultrason, mais j'hésite sur le modèle car il est difficile d'avoir confirmation au niveau de la température. Faut-il vraiment mettre les 130€ (pour le modele suivant : http://www.selectronic.fr/nettoyeur-a-ultrasons-2500ml-170w-chauffant.html ; ou le modèle suivant est largement suffisant : http://www.selectronic.fr/nettoyeur-a-ultrasons-750ml-50w.html
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, la puissance de chauffe est dépendante du volume à chauffer. Il faut une température vers 50 degrés pour que les produits comme celui ci soient efficace: http://www.bpac.fr/boutique/produit-nettoyant-ultrason-bpac-meca33-290.html. Le mieux est de mettre de l'eau déja chaude et la résistance de 50 w devrait suffire pour entretenir le mélange à bonne température.

      Supprimer
  20. Bonjour,
    Je me renseigne pour acheter un nettoyeur à ultrason. J ai compris pour la puissance minimale. En ce qui concerne la taille du bac, combien faut il pour mettre une chaîne?
    Et quel produit utilisez-vous pour le nettoyage?
    Merci

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour, pour une chaine un petit bac suffit ( 500 ml). Pour le produit il y a le lien dans l'article et encore mentionné sur le commentaire précédent.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour,
    Le principe d'une machine à ultrasons étant de produire une vibration à très haute fréquence (35khz idéalement d'après vous) cela veut dire que tous les composants de la chaîne vibrent et frottent les uns contre les autres dans un bain dégraissant mais cette vibration ne provoque t-elle une usure prononcée de la chaîne donc son allongement plus rapidement ?

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour, Vous pensez vraiment que de simples vibrations vont engendrer une élongation par frottement ??? 15 min de vibration à l'état libre sont complètement insignifiant vs 5000 km de pédalage en tension.

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Alban,
    Suite à votre article, d'après vous, combien d'heures (ou de kilomètres) faut-il pour bien rôder une chaîne Sram Red 11 vitesses pour qu'elle arrive à son meilleur ? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, pour se donner une idée: http://cyclesetforme.blogspot.fr/2017/04/les-differentes-sources-de-pertes-par.html

      Supprimer